Quand le seul revenu d’une personne en situation de handicap provient de la Solidarité sociale

“Arrêtez de me parler de REEI alors que mon seul revenu vient du programme de solidarité sociale, je n’ai pas les moyens de cotiser à un régime d’épargne.”

C’est peut-être ce que vous vous dites et personne ne peut vous blâmer. Quand on vit avec un revenu modeste et qu’on doit faire toutes sortes de prouesses pour améliorer ses conditions de vie avec les situations de handicap, il est compréhensible d’avoir le sentiment qu’on ne peut pas améliorer sa sécurité financière. Pourtant, il existe bel et bien la possibilité de se bâtir un coussin financier grâce au REEI.


C’est quoi un REEI? C’est comme un REER à l’attention des personnes qui ont des incapacités graves. C’est un outil financier créé par le gouvernement fédéral pour vous donner accès à l’épargne. Pour faire une image simple, le REEI est une tirelire qui a le pouvoir de faire fructifier l’argent qui s’y trouve dont le rendement est à l'abri de l’impôt. Quand vos revenus ne dépassent pas 32 080$, comme c’est le cas pour les personnes qui reçoivent un revenu de solidarité sociale, le gouvernement placera un 1000$ par année pour un maximum de 20 ans, dans votre REEI. C’est ce qu’on appelle les bons canadiens pour l’épargne invalidité.


Les bons canadiens pour l’épargne invalidité sont littéralement un cadeau de 20 000$ déposé par le gouvernement dans votre REEI. Cette somme vise justement à offrir un soutien financier pour “composer avec les coûts élevés et obstacles financiers auxquels font face les personnes atteintes d’une incapacité grave”. Le plus beau dans cette affaire? Vous n’êtes pas obligé de verser un seul dollar pour avoir ce 20 000$. Vous avez bien compris. Il n’y a pas de demande de contrepartie, vous n’avez pas à verser un seul dollar de votre poche! Selon le rendement de placement de ce 20 000 dollars, vous accumulez sur le long terme un petit coussin d’argent.


Et qu’avez-vous à faire pour obtenir ce 20 000$ ?


  1. Avoir obtenu votre certificat au CIPH

  2. Avoir un numéro d’assurance sociale valide

  3. Résider au Canada au moment de l’ouverture du REEI

  4. Avoir moins de 60 ans


Et bien-sûr, passer à l’action et ouvrir un REEI.


Comment fait-on pour ouvrir un compte REEI?


La plupart des institutions financières sont en mesure de vous offrir des produits de placement pour votre REEI, mais attention, tous n’offrent pas le même service, ni les mêmes rendements. Vous devez être à l’aise avec le modèle de tirelire qu’on vous proposera. Aussi, comme toutes les stratégies de placement financier, il est important de bien comprendre les avantages que vous recherchez.


Par exemple, est-ce que vous avez accès à un conseiller ou une conseillère en placement qui connaît bien le CIPH et le REEI?


Finalement, bien que vous ne soyez jamais obligé de cotiser à votre REEI, vous et les membres de famille ou toute autre personne qui souhaite contribuer à votre bien-être pouvez cotiser, déposer de l’argent dans votre tirelire REEI. Quand on cotise ne serait-ce que 20$ par mois, dans son REEI, au bout de 20 ans, un bon rendement vous donnera accès à 15 000, 20 000 ou même 30 000$ dollars. Vous pourrez en disposer comme vous le souhaitez!


Vous avez des questions? Appelez notre ligne d’aide gratuite au 1-833-TON-REEI (866-7334)