Nos premières études publiées!

Le bien-être financier des personnes handicapées et de leur famille est au coeur de la mission de Finautonome. C'est pourquoi a été créée le Centre d'expertise finances et handicap afin de mieux comprendre la réalité socioéconomique des personnes en situation de handicap d'ici, d'identifier les obstacles dans l'accès aux mesures financières et conséquemment, mieux former et informer les professionnels et intervenants économiques, sociaux et gouvernementaux qui rendent possible l'accès aux programmes et mesures auxquels les personnes ont droit.


C'est ce vendredi 14 octobre qu'étaient présentées les résultats des études menées par Raymond Chabot Grant Thornton pour le compte du Centre d'expertise #finances et #handicap de Finautonome. Cette étude nous permet d'identifier les obstacles à surpasser et quelques solutions pour y arriver.


Pour consulter le sommaire exécutif de l'étude : https://www.finautonome.org/copie-de-statistiques


Quelques faits saillants :

- Au Québec, les personnes en situation d’handicap sont plus pauvres que dans le reste du Canada. En effet, 1 personne sur 3 en situation de handicap a un revenu de moins de 15 000 $ par année.

- Rappelons que pour améliorer la sécurité financière précaire des personnes en situation de handicap. l’accès à des crédits d’impôts et à des régimes enregistrés d’épargne-invalidité sont essentiels pour assurer un niveau de vie décent au Québec.

- Le régime enregistré d’épargne-invalidité (REEI) vise à aider les parents et d’autres personnes à épargner pour la sécurité financière à long terme d’une personne admissible au Crédit d'impôts pour personnes handicapées (CIPH).

- Portrait de la situation au Québec et de l'accès aux mesures :

- 1 053 350 personnes avec un handicap au Québec ;

- 184 860 personnes ayant un certificat pour obtenir in CIPH ;

- 24 891 personnes un REEI.

- Le Québec est de loin la province avec le taux le plus bas de personnes détenant un CIPH au Canada.

- Près de 150,000 personnes admissibles n’ont pas recours au CIPH qui donne accès à d’autre mesures.

- Rappelons pourtant que 89 % des demandes au CIPH sont approuvées malgré qu'un grand nombre de personnes sondées pensent ne pas y être éligible ...

- Les principales raisons qui expliquent pourquoi on ne profite pas assez d'un crédit d'impôt ou du REEI au Québec :

- Les québécois-e-s qui ont des incapacités graves, mais temporaires, comme celle causées

par la COVID longue ou une dépression, ou un accident ne savent pas qu'elles peuvent

obtenir une aide financière significative ;

- Même chose pour les personnes âgées de 65 ans et plus qui développent des incapacités souvent

associées à la vieillesse.




« Finautonome est un organisme de bienfaisance qui est là pour vous aider, pour trouver des solutions ! »

- Guillaume Parent, Directeur du Centre d'expertise finances et handicap


Encore une fois, pour consulter le sommaire exécutif de l'étude.


Pour savoir comment aider à sensibiliser, pour offrir des formations à vos membres ou pour nous soutenir :

info@finautonome.org ou par téléphone au 514-532-0578.